Accueil | Sud | Violentes protestations à Jérémie

Violentes protestations à Jérémie

Par
Route Nationale #7 Cayes - Jérémie Route Nationale #7 Cayes - Jérémie

Trois écoliers ont été blessés et des institutions attaquées à coups de pierres mercredi à Jérémie (Grand’Anse, sud-ouest), lors d’un mouvement de protestation ponctué d’affrontements avec la police qui réunissait plusieurs centaines d’habitants très remontés contre l’éventuel transfert à Port-au-Prince des matériels de la firme brésilienne OAS, responsable de l’arrêt des travaux de construction de la route Jérémie/Cayes.

Selon le délégué départemental, Norman Wiener, qui a fermement condamné ces violences jugées injustifiées, une des élèves a été hospitalisée après avoir été sérieusement touchée. Il a aussi indiqué que des jets de pierres ont brisé les vitres du parquet de Jérémie et de plusieurs autres institutions publiques et privées de la ville.

La police a tiré de nombreux coups de feu en l’air pour disperser la foule qui avait érigé des barricades de pneus enflammées sur certaines artères et procédé à la fermeture de plusieurs écoles.

La veille, des citoyens en colère avaient déjà provoqué une vive tension au wharf de cabotage suite à des rumeurs sur l’embarquement à bord d’un bateau des équipements de la firme incriminée.

M. Wiener presse les protestataires de se calmer en annonçant que le gouvernement a déjà trouvé une entente avec OAS qui ne pourra quitter la Grand’Anse qu’avec l’autorisation du ministère des travaux publics.

Cependant, aucune date n’a été encore avancée pour le redémarrage du chantier.

Chargée de la réalisation du très important axe Jérémie/Cayes, la compagnie brésilienne a, après avoir empoché plusieurs millions de dollars, discontinué depuis des mois ses travaux pour le plus grand désarroi des habitants de la Grand’Anse, en quête du désenclavement de leur région privée d’infrastructures routières. spp/Radio Kiskeya

  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0