Accueil | Sports | Ronaldo joue les messies

Ronaldo joue les messies

Par
Ronaldo joue les messies

Karel Poborsky n'était pas là pour crucifier le Portugal. Bourreau magnifique, d'une louche restée dans les annales, de la première génération dorée lusitanienne, celle des Sa Pinto, Luis Figo, Rui Costa ou autre Jao Pinto, à ce même stade de la compétition en 1996 en Angleterre, le milieu de terrain tchèque, passé par... Benfica, attend encore son héritier. Ses compatriotes ont eu beau réussir un match plein de sérieux, peut-être même trop en seconde période, le génie était jeudi à Varsovie dans les rangs du Portugal. Un Cristiano Ronaldo aussi agaçant que déroutant pour ses adversaires, à qui on ne peut enlever sa détermination à toujours aller de l'avant, même quand la chance le fuit, une rage récompensée par le but de la victoire contre la République tchèque (1-0) qui envoie son pays dans le dernier carré de cet Euro 2012

  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0