Accueil | National | Les Députés de l'opposition (PRI) utiliseront des cloches et des trompettes pour boycotter Laurent Lamothe à l'Assemblé Nationale

Les Députés de l'opposition (PRI) utiliseront des cloches et des trompettes pour boycotter Laurent Lamothe à l'Assemblé Nationale

Par
Les Députés de l'opposition (PRI) utiliseront des cloches et des trompettes pour boycotter Laurent Lamothe à l'Assemblé Nationale

Le président du Sénat Dieuseul Simon Desras a exprimé jeudi le souhait que le premier ministre Laurent Lamothe et les députés du bloc parlementaire pour le redressement institutionnel (PRI) parviennent à une entente en vue du bon déroulement de la séance en assemblée nationale prévue lundi à l'ouverture de l'année législative.

Les membres du PRI ont annoncé qu'ils ne laisseront pas le premier ministre prendre la parole pour défendre son bilan car il n'a jamais voulu se soumettre au contrôle des parlementaires.

Ils prévoient d'organiser des concerts de cloches et de klaxon pour perturber cette assemblée. Et comme pour annoncer les couleurs, ils ont boudé une invitation du premier ministre qui avait sollicité une rencontre avec eux ce vendredi.

Faisant savoir qu'ils font face à des contraintes de calendrier, ils ont demandé le report à huitaine de la rencontre avec le chef du gouvernement.

Ce n'est pas la bonne formule, estime le sénateur Desras soulignant que, pour qu'ils puissent évaluer le bilan du premier ministre, les parlementaires doivent le laisser le présenter.

Il a dit espérer qu'un modus operandi sera trouvé pour que l'assemblée puisse se dérouler normalement.

Pour le sénateur Wesner Polycarpe, le chef du gouvernement pourrait payer son refus de rendre des comptes aux parlementaires.

Il a indiqué que la dernière fois que le Senat avait invité le premier ministre et des membres de son gouvernement à présenter le bilan de ce qui a été accompli avec les fonds décaissés pour la période d'urgence, il s'est présenté au parlement pour seulement indiquer qu'il n'était pas prêt à le faire.

Pour beaucoup de secteurs, l'opposition au premier ministre est nourrie en partie de l'intérieur.

 
  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0