Accueil | National | Kédy Anglade: "Anglade Bloc", une affaire de famille

Kédy Anglade: "Anglade Bloc", une affaire de famille

Par
Kédy Anglade: "Anglade Bloc", une affaire de famille

En attendant l’heure du grand chantier  de la reconstruction  d’Haïti, beaucoup de  techniciens, d’ouvriers bâtisseurs,  de propriétaires,  d’entrepreneurs se sont déjà inscrits sur la liste des potentiels contributeurs de cet évènement qui  symbolise  le renouveau  socioéconomique  d’Haïti.  Kédy et Albert Anglade figurent sur cette liste de contributeurs impatients de la reconstruction nationale.  En témoigne la création de « Anglade Bloc », une entreprise de construction basée dans la troisième ville d’Haïti, les Cayes.

« Anglade Bloc » a vu le jour en mai 2008 dans la commune de Port-Salut sous l’inspiration d’Albert Anglade, natif de la région.  Celui-ci jugeait nécessaire la création d’une telle entreprise dans  une ville qui connaissait  une importante expansion du point de vue touristique.   Cependant,  l’entrepreneur n’a pas  pris trop de temps pour réaliser que Port-Salut  n’était pas le meilleur endroit pour implanter son business, selon lui, l’emplacement d’une entreprise est déterminant dans  son développement ou dans sa faillite.

C’est alors que « Anglade Bloc », une entreprise de fabrication de blocs, a été délocalisée vers la ville des Cayes, à Carrefour Gelée, soit à environ 5 minutes du centre-ville.  Pour Albert Anglade, ce déplacement garantirait un meilleur avenir  et des possibilités de développement pour son entreprise. Quatre ans après sa création, l’entreprise s’est totalement métamorphosée.  Même au niveau  de la gestion, car  expansion oblige, dorénavant elle est gérée par le père Albert  Anglade et ses trois fils, parmi lesquels Kédy Anglade, le pilier de « Anglade Bloc ».

Evoquant les débuts de l’entreprise, Kédy Anglade a laissé entendre : « L’aventure a débuté dans ma ville natale, Port-Salut. A ce moment-là,  nous  possédions  deux camions  à bascule  pour livrer des matériaux (roches, sable) aux différents  clients de la ville, notamment la Digicel. C'est de cette façon qu’on a pu réunir les moyens pour nous installer dans la métropole du Sud. »

Au fur et à mesure que les jours passent, les possibilités d’avancement de l’entreprise se précisent jusqu’à ce qu’arrive un évènement assez déterminant dans la progression et l’épanouissement de « Anglade Bloc ». Il s’agissait, en effet, du premier contrat important de l’entreprise avec une société internationale basée en Thaïlande et qui s’active dans la production de riz.

Ladite société a fait une commande de 40 000 blocs pour la construction d’une nouvelle usine.  Cette commande, qui devait s’étendre sur une durée de plusieurs mois, a  décuplé les capacités de production de « Anglade Bloc » dont  les installations ont été mises à rude épreuve au cours de ce contrat.

Jamais un sans deux. Une deuxième commande  allait suivre, celle de la société thaïlandaise.  Il s’agit cette fois d’une commande non moins importante de 32 000 blocs sollicitée par l’ONG Water for Life.   Ces deux expériences ont été plus que bénéfiques pour les responsables de ‘’Anglade Bloc’’ qui se sont bâtis depuis une certaine notoriété dans le domaine. D’un autre côté, l’entreprise a fait un grand pas au niveau de sa capacité de production qui est aujourd’hui de 2 500 blocs par jour.

Ainsi, Anglade Bloc a désormais la capacité d’offrir à toute la région du grand Sud  ses nombreux services consistant en la préparation et la vente de blocs, de sable, de fer,  de ciment, de tôles.  Et pour  compléter  l’activité de construction, les responsables de Anglade Bloc  ont ouvert cette année une section de soudure.

Cette entreprise familiale, installée aux Cayes,  qui emploie environ  30 personnes, vient combler un grand vide pour les sociétés d’ingénierie  locales qui sont maintenant ses clients les plus réguliers. Fort de sa position et de la place qu’occupe son entreprise dans le Sud, Kédy Anglade a déclaré : « Actuellement, nous sommes parmi les meilleures entreprises au niveau de la ville. »

 

Pour la nécessité de ses services et  son implication dans le développement de la région, Anglade Bloc est classée parmi les finalistes de Digicel Entrepreneur 2012. Ce choix des organisateurs de ce concours est un grand honneur pour Kédy, qui  affirme que la création de son entreprise était dictée par la volonté de créer des emplois dans ce pays sous-développé pour permettre à certaines familles de combler leurs besoins.  Au total, elle emploie actuellement un effectif de 30 personnes.

Parlant des  difficultés auxquelles l’entreprise  a dû faire face constamment,  Kédy cite en premier lieu les raretés de ciment provoquées par  les retards  dans l’arrivée des bateaux transporteurs. Il  a énuméré les carences de carburant et aussi la concurrence au niveau des prix des produits par rapport aux autres entreprises  de la place évoluant dans le secteur.

Quant aux progrès réalisés depuis la création de l’entreprise, ils sont légion, surtout en ce qui a trait à la machinerie, aux camions de transport, aux génératrices, etc., explique le responsable de ‘’Anglade Bloc’’, qui confie que son plus grand rêve est de devenir l’un des plus grands entrepreneurs d’Haïti.

 

Qui est Kédy Anglade ?

Informaticien et technicien  en réseau télécommunication, Kédy Anglade  est un jeune entrepreneur célibataire qui vit encore avec son père,  sa mère, ses frères et ses soeurs.  Sa carrière d’entrepreneur a débuté en 2008 avec la création de l’entreprise familiale Anglade Bloc par son père.

Après ses heures de travail, son passe-temps est la télévision. Il prend plaisir à  regarder  des films et suivre le journal télévisé. En matière d’art, il n’a pas de goût particulier. Il a une certaine passion pour le football et son joueur préféré est  l’Espagnol David Siva. Il aime la musique haïtienne, principalement le Compas; son groupe favori est T-Vice. Il adore les fêtes mondaines

Kédy Anglade se plaît à aller au restaurant. Rood Myr Tham, un restaurant de la ville des Cayes, et  Gelée Sensation sont ses restaurants favoris.  Le lambi est  son plat de prédilection. En matière de tenue vestimentaire, il aime être chic. Les tenues de ville lui plaisent bien.

Selon Kédy,  à Port-Salut, il y a beaucoup de choses qui attirent les visiteurs: la plage Pointe-Sable, son endroit  préféré, et de beaux hôtels.  

De confession catholique, Kédy Anglade s’estime être un homme de principe, très stricte dans ses relations avec ses employés. Il est lent à la colère et ne fait confiance à aucun de ses employés.

  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0