Accueil | National | Cinq étudiants arrêtés lundi relaxés, incidents violents à Port-au-Prince

Cinq étudiants arrêtés lundi relaxés, incidents violents à Port-au-Prince

Par
Photo par Abellard Photo par Abellard

Cinq étudiants de l’Université d’Etat arrêtés lundi pour leur implication présumée dans des casses ont été libérés mardi après-midi sur ordre du chef du parquet de Port-au-Prince, Me Lucmane Délile, diabolisé par des protestataires de plusieurs entités de l’UEH, lors d’un nouveau mouvement de protestation ayant donné lieu à de violents affrontements avec les forces de l’ordre.

Rejetant les accusations selon lesquelles il aurait empêché la relaxation plus tôt des cinq jeunes en obéissant à une instruction du Premier ministre Laurent Lamothe, le commissaire Délille a indiqué avoir procédé lui-même à leur libération.

La tension était restée vive mardi après-midi dans l’aire du Champ de Mars (centre de la capitale où des dizaines d’étudiants ont affronté à coups de pierres la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires. spp/Radio Kiskeya

  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

5.00