Accueil | National | Une Trinidadienne prendra les rênes de la Minustah

Une Trinidadienne prendra les rênes de la Minustah

Par
Mariano Fernandez Mariano Fernandez

Une femme prendra très bientôt et pour la première les rênes de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti.

L’ambassadrice Sandra Honore, d’origine Trinidadienne, succédera à Mariano Fernandez. La mission du Chilien, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et chef de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) prendra fin en janvier prochain. Son contrat arrivera à terme et il n’a pas souhaité le renouveler, a confirmé l’intéressé au quotidien Le Nouvelliste.

Ce départ ouvrira la porte pour la première fois à une la tête d’une mission Onusienne en Haïti. Une première aussi pour un originaire de la Caricom dont fait partie Haïti, a souligné le journal sous un titre incitatif : « La Minustah perd sa tête ». Depuis le déploiement des premiers casques bleus en Haïti, en1991, l’ONU et les pays qui composent les troupes faisaient toujours appel à des diplomates de l’Amérique latine ou de l’Afrique pour diriger ses missions.

L’arrivée très bientôt de Sandra Honore, diplomate de carrière et  originaire de Trinité-et-Tobago est annoncée par le ministère des Affaires étrangères de son pays.


Agence Presse Média Caraibes
  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0