Accueil | National | Me Josué Pierre-Louis objet d’une plainte pour viol

Me Josué Pierre-Louis objet d’une plainte pour viol

Par

Le parquet de Port-au-Prince, où une plainte pour viol a été déposée mercredi contre Me Josué Pierre-Louis, président provisoire du Conseil électoral permanent contesté, n’était pas encore en mesure de se prononcer sur ce nouveau dossier explosif qui défraie la chronique.

Joint par Radio Kiskeya, le commissaire Lucmane Délile a indiqué qu’aucune déclaration n’interviendra avant la compilation de toutes les pièces devant être versées au dossier, dont le certificat médical de la présumée victime.

Le parquet attend également la version des faits de M. Pierre-Louis accusé formellement par l’organisation féministe Solidarité Fanm Ayisyen (SOFA) et le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) qui réclament justice pour "Maylielore", nom d’emprunt de celle qui se présente comme la victime.

Selon un communiqué des deux organisations, l’ancien ministre de la justice, secrétaire général de la Présidence et commissaire du gouvernement de la capitale auraient forcé la jeune femme, son assistante depuis un certain temps, à travailler- au-delà des heures de bureau- dans sa résidence où l’acte criminel se serait produit lundi soir (26 novembre).

Elle aurait été giflée, puis violée malgré de bruyantes protestations, avant d’être soumise à des menaces téléphoniques sous prétexte d’avoir divulgué des informations relevant du secret d’Etat qui se trouvaient sur le portable du haut fonctionnaire, relèvent la SOFA et le RNDDH qui en profitent pour dénoncer la pratique courante du harcèlement sexuel dans les institutions publiques.

Poussé à la démission comme membre du gouvernement à cause de sa responsabilité dans le scandale de l’arrestation du Député Arnel Bélizaire, en octobre 2011, Josué Pierre-Louis demeure très proche du Président Michel Martelly.

Si les preuves de sa culpabilité étaient établies, cette affaire pourrait avoir la double conséquence d’emporter le CEP bloqué à six membres en situation d’illégitimité et d’éclabousser le chef de l’Etat désespérément accroché à ces singuliers conseillers électoraux, parmi eux le tout premier, Pierre-Louis. spp/Radio Kiskeya

  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0