Accueil | National | Martelly revient avec des tennis neufs et les salutations de CR7

Martelly revient avec des tennis neufs et les salutations de CR7

Par

Après environ neuf jours en Europe, le président Martelly est de retour au bercail.  En voulant s’assurer que tout le monde comprenne le bien fondé de son absence au pays le 18 novembre en cours, le chef de l’Etat a tout simplement minimisé le symbolisme de cette date historique et indiqué qu’il entendait prioriser de préférence la vision de nos ancêtres. A l’aéroport international Toussaint Louverture, dimanche, le  locataire du palais national, à sa manière, a fait un cours d’histoire pour les incrédules.

« Ces Messieurs n’ont pas fait le 18 Novembre pour que la population passe toute sa vie à se nourrir de la terre et de la poussière. Ils ne l’ont pas fait pour le statu quo. Ils l’ont fait afin de nous retirer de l’esclavage. Cela fait 208 ans que nous allons à Vertières alors que nous continuons à faire marche arrière. Je me rendrai toujours à Vertières, mais je prioriserai la concrétisation des rêves que ces Messieurs avaient en tête. C’est ce qui est important », a déclaré le premier citoyen de la République. En utilisant le mot "Messieurs’’, il voulait, probablement, faire référence aux héros de l’indépendance.

Selon le chef de la magistrature suprême, tant que les Haïtiens ne peuvent pas aller à l’école, se nourrir et consommer de l’eau potable, « vous ne comprenez pas encore le sens de ces statues à Vertières », a-t-il dit, soulignant que ces dernières sont là pour nous rappeler le rêve et la vision de ces "Messieurs’’, nos ancêtres alors.

Même s’il se donne un satisfecit de sa tournée en Europe, le président Michel Martelly a toutefois fait savoir à ceux qui se questionnaient sur les retombées de son voyage qu’il n’était pas hors du pays pour quémander. Selon lui, il ne s’agissait pas de voyager pour aller demander, mais pour intégrer le pays dans la communauté internationale et appartenir à la population mondiale. « Certaines gens se demandaient avec quoi je vais revenir.  Je reviens avec des tennis neufs », a-t-il déclaré de façon ironique, ce qui a fait rire ses proches dans l’assistance.

En outre, le chef de l’Etat a souligné qu’il a eu d’importantes et de nombreuses rencontres. « On a eu des rendez-vous à chaque 30 minutes, de 7 heures du matin à 11 heures du soir. Nous n’avons jamais été en retard ni n'avons raté l’un d’entre eux », a-t-il dit.

Cependant, « …je dois vous dire que nous avons pris deux heures de loisirs quand nous sommes revenus du sommet ibéro-américain. Nous étions au match opposant le Real de Madrid à l’Atlético Bilbaro " byen poze’’. Ronaldo m’a demandé de saluer le peuple haïtien », a confirmé le président Martelly dans son style propre à lui et sous les applaudissements des membres du gouvernement et d’autres participants et sympathisants.  

Selon un communiqué du Palais national, pendant sa tournée en Europe, notamment en Espagne, en Belgique et en Italie, le chef de l’Etat a eu de fructueuses rencontres et discussions, particulièrement sur la vulnérabilité d’Haïti dans plusieurs domaines, avec des personnalités politiques, économiques et religieuses. Parmi ces personnalités se trouvaient: certains chefs d’Etat des pays de l’Amérique latine, le secrétaire général ibéro-américain, M. Enrique Iglesias, le président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, le président du Parlement européen, M. Martin Schulz, le président de la Commission européenne, M. José Manuel Durao Barroso, le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation (FAO), M. José Graziano da Silva, le pape Benoît XVI ainsi que le secrétaire d'Etat du Vatican, M. Tarciso Berton.

« Partageant son expérience au Vatican avec les journalistes, le président de la République a exprimé sa satisfaction d'avoir découvert que sa Sainteté le pape a pu aborder avec lui les cinq priorités ("5E") constituant sa vision politique. Avec le souverain pontife, l’emphase a été mise également sur la nécessité de renforcer les liens d'amitié et de respect avec le Vatican. », Mais aussi le président a demandé au pape de prier pour lui, sa famille et pour le pays en général.

« Haïti est désormais présente sur toutes les plateformes », s’est félicité le chef de l’Etat. Le communiqué du Palais national a souligné que le pays est nommé, à l’unanimité, membre observatoire du Secrétariat général ibéro-américain par les vingt-deux pays ayant participé au XXIIe sommet, à Cadiz, en Espagne. « Ceci est le résultat de la mise en œuvre des politiques publiques en faveur de l’éducation, de l’emploi, des investissements et du développement au profit du peuple haïtien », a précisé le communiqué.

Cependant, au-delà de ses cinq « E » prioritaires - Education, Environnement, Etat de droit, Energie et Emploi, Michel Martelly a fait savoir qu’il se concentre maintenant sur deux grands axes : l’agriculture et l’environnement.

De retour au pays dimanche, Michel Martelly doit à nouveau prendre l’avion, mardi, à destination de Cuba pour une visite officielle de deux jours.Source: Le Nouvelliste

  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0