Accueil | National | Poursuites judiciaires contre Aristide, des rumeurs, selon sa porte-parole

Poursuites judiciaires contre Aristide, des rumeurs, selon sa porte-parole

Par

 

La porte-parole de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse, a qualifié mardi de « rumeurs » sans fondement les allégations selon lesquelles le leader du parti, l’ancien Président Jean-Bertrand Aristide, serait dans la ligne de mire de la justice américaine.

Dans une interview à Radio Kiskeya, le Dr Narcisse a toutefois affirmé n’être pas en mesure de commenter, pour ne les avoir pas entendues, les récentes dénonciations du leader de la Konvansyon Inite Demokratik (KID), Evans Paul, relatives à l’intention présumée des autorités américaines de procéder à l’arrestation et à l’extradition de M. Aristide, mais aussi de l’ex-chef rebelle Guy Philippe.

Pour la dirigeante Lavalas, les déclarations à répétition annonçant d’éventuelles poursuites judiciaires à l’encontre d’Aristide -revenu depuis un an de sept années d’exil en Afrique du Sud- participeraient d’une stratégie d’intoxication ou de manœuvres de diversion dont l’objectif serait de porter le peuple à fermer les yeux sur de graves problèmes sociaux. Aussi, estime-t-elle que l’heure doit être à la réflexion sur des sujets brûlants tels la faim, le chômage et l’insécurité.

« C’est peut-être une stratégie visant à détourner la population des vrais problèmes du pays à travers des rumeurs », a martelé Maryse Narcisse en balayant également les récentes accusations portées par l’ancien directeur général de l’ex-compagnie de télécommunications d’Etat TELECO, Patrick Joseph, contre l’ancien Président Lavalas dans un vaste scandale de corruption impliquant également des sociétés-écran américaines.

Inculpé aux Etats-Unis, M. Joseph, dont le père Vénel Joseph, ex-gouverneur de la Banque Centrale, vient d’être assassiné, avait révélé avoir versé des pots-de-vin à Jean-Bertrand Aristide désigné « officiel B » dans l’enquête sur cette affaire de trafic d’appels internationaux.

L’avocat de l’ancien dirigeant haïtien aux Etats-Unis, Ira Kurzban, s’inscrit en faux contre ces accusations, assure la porte-parole de Fanmi Lavalas apparemment très confortable. spp/Radio Kiskeya

  • Envoyer Envoyer
  • Imprimer Imprimer
  • Plain text Plain text

Tagged as:

No tags for this article

Rate this article

0